ROUGE CABANE

06 février 2018

Persiste et signe !

Invitée par Marie Claude à présenter nos persistants,

j'ai très envie de répondre à sa sollicitation

puisqu'entre Rouge Cabane et les persistants c'est une grande histoire !

rouge cabane

  sauf avec les conifères pour lesquels  décidement je n'ai que peu de goût

et qui doivent bien  le sentir car mes tentatives pour les apprivoiser

se sont soldées par de cuisants (et coûteux)  échecs.

Il en va de même pour les buis,

et là, je ne peux que m'en féliciter au vu des galères engendrées par la pyrale et les champignons.

BUIS

un seul buis  ici  dont j'ai  d'ailleurs perdu le nom :

panaché, il pousse naturellement dégingandé et n'a pas subi d'attaque de pyrales

( mais peut être estiment  elles que cela ne vaut pas le coup de se déranger pour un seul buis ?)

 alors quelle alternative aux buis ?

quand on veut comme moi des boules, des coussins et autres "compressions végétales" à la E. Tymen

Première possibilité :

les lonicera nitida

adoptés ici sans restrictions

 sans touver que ce soit trop contraignant en matière de taille

2/3 fois par an mais avec mon outil magique(1) cela va très vite

P1090834

les cultivars sont nombreux et permettent de faire varier les plaisirs

j'aime particulièrement  Lemon Beauty,  Ophelie, Silver Cloud, Red Tips, Maigrün....

 

Autre possibilité

les Phillyrea angustifolia ou filaires à feuilles étroites

(rustiques -15°) qui existent aussi à feuilles larges

P1090832

(j'attends avant de les tailler qu'ils aient pris un peu de volume !)

 

Pour l'équilibre d'un jardin, on recommande d'utiliser un 1/3 de végétaux persistants :

je suis loin de ces préconisations

puisque le jardin est presque totalement composé de persistants

et pas n'importe lesquels

puisque la plupart relèvent de la catégorie

des "passe partout"

vous savez ceux que personne ne remarque, ceux dont personne ne parle ,

ceux dont personne ne veut dans son jardin !!!

mais je l'assume très bien, voire même le revendique car

ils sont mon quotidien quand en hiver le matin j'ouvre mes volets

vue

(si cette rocaille  vous ne l'avez pas déjà vue des dizaines de fois ! )

 

On fait la tournée des "passe partout" ?

Cotoneaster franchetii

 largement utilisés ici

outre le fait qu'ils se plient facilement à la mise en boule,

leur couleur vert de gris apporte un peu de douceur à côté des verts soutenus

COTO3

 Cotoneaster lacteus

 petites baies rouges qui égaient l'hiver tout en offrant nourriture  aux oiseaux

cotonoaester

 je tente même un essai de "bonsaîfication" à partir d'un semis spontané

COTO

il faut juste être vigileant et rafraichir la coupe régulièrement (ce n'est rien à faire avec l'outil qui va bien )

et en deux ans j' ai obtenu  un joli coussin

 

cotoneaster salicifolius rothschildianus

j'ai fait des pieds et des mains pour l' obtenir et il a bien failli ne pas survivre à un excès de négligence :

  planté un peu à la va vite en décembre dernier sans l'entourer d'un grillage protecteur, il a fait le délice des chevreuils

chouchouté , il est enfin reparti ...

 

 rot

pourquoi celui là ?

et bien pour son bois jaune, sa floraison blanche printanière et ses fruits jaunes en grappe !

comme les cotoneasters sont boudés, j'ai eu un mal fou à le trouver !

 

c


cotoneaster dammeri radicans

pratique pour cacher mes nombreux tas de pierres

 

 COTO2

 

D'autres sans grade !

eleagnus ebbingei

qui pousse là où rien d'autre n'avait voulu pousser

(un petit clin d'oeil à Bénédicte)

chalef

 viburnum tinus au  fond du jardin

P1090829

 prunus lusitanica (laurier du portugal)

portugal

 

aujourd'hui je ne parlerai pas des Choisyas

d'autant plus que Maryse leur a consacré un article très documenté

ni des abelias et de leurs nombreux cultivars qui résistent si bien à la sécheresse

abelia

ni des aucubas, mahonias et osmanthus plantés en sous bois

bois

ni des photinia(s?) j'ai un doute sur le pluriel

P1090837

photinia pink crispy (présent de Maryse)

ni des Bergenias

pourtant si commodes pour garnir les endroits où il est difficile de passer la tondeuse

P1090828

P1090836

 pas plus que des méditerranéennes

comme le myrte commun

myrthe

et autres cistes

cistes

 l'un comme les autres résistant mieux au froid qu'on ne le croit tout en ne craignant pas la sécheresse

 

ni du nandina, ou autres ligustrum, euonymus qui apportent un peu de couleur

P1140537 

 d'ailleurs qui a dit que les persistants étaient forcement verts ?

 

 bergenia bressigham ruby

BERGE1

mahoberberis

mahoberberis 

 Je suis loin d'avoir fait le tour de tous les persistants du jardin mais ce sera l'occasion d'un autre article !

 

(1) l'outil qui va bien c'est le petit taille haie sur batterie sthil (hsa 25) dont la longueur de coupe de 20 cm est parfaite pour les petites boules.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Posté par zabal à 19:30 - Commentaires [25] - Permalien [#]


12 janvier 2018

Le printemps se prépare maintenant

A 70  jours du printemps,

le grand ménage a commencé et la brouette ne chôme pas !

IMG_1777

et même si en janvier, elles se font encore discrètes

on se réjouit de l'apparition des premières floraisons

 

hellebore maestro

hellebore

 

bruyères

IMG_1781

lonicera fragrantissima

 lonicera

 

viburnum bodnantense

viburnum

hellebore fétide

foetide

viburnum tinus Eve Price

laurier tin

discrète mais tellement odorante la floraison du sarcococca,

un vrai bonheur chaque matin en ouvrant mes volets !

sarcocca

 

honte à toi  mahonia bealei de ne pas être encore en fleur !

mahonia

 

les feuillages des persistants créent des ilots de couleur

 choisya  atzec gold et lavande

choisya

nandina fire power et euonymus emerald and gold

nandina3

eleagnus Eleador

edge

 

 j'attends encore un peu avant de supprimer les têtes joufflues d' Annabelle

annabelle

les pressés sont dans les starting block

amélanchiers

 IMG_1774

 

pivoine arbustive

 pivoine

ce ne va être le moment d'avoir mal aux poignets car les cisailles vont bientôt entrer en action

afin de redonner forme aux boules de la rocaille !

rocaille

 

Posté par zabal à 23:59 - Commentaires [25] - Permalien [#]

31 décembre 2017

Meilleurs voeux

voeux 2018

Posté par zabal à 23:59 - Commentaires [16] - Permalien [#]

23 décembre 2017

Joyeux Noël !

joyeux noel 2017

Posté par zabal à 18:59 - Commentaires [5] - Permalien [#]

14 décembre 2017

L'automne en pente douce

Si à certains moments de l'année,

mon attention à tendance à se concentrer sur d'autres parties du jardin

avril 2017

 

P1080535

P1080629

 

 

P1090454

vient un moment, certes assez bref,  où c'est le côté ouest qui tient la vedette

P1090445

non pas qu'il ne présente pas d'atouts à d'autres périodes de l'année,

car les arbres et notamment le grand et vénérable tilleul apporte protection contre les vents dominants

et fraicheur sous son ombrage

P1080219

mais dès novembre venu

P1090458

c'est ce simple érable champêtre mais qui a l'immense mérite de déployer une belle ramure

P1090448

et les chênes qui offrent un fond coloré et lumineux

Rien bien de rare, me direz vous ? c'est ainsi,chez Rouge Cabane,

on s'appuie sur l'existant au motif que pour obtenir des arbres d'une telle présence

le reste de sa vie de jardinière n'y suffirait pas...alors c'est chez les autres

que j'admire les merveilles et les raretés

chene

Cette année le spectacle a été de courte durée et

je n'ai pas pu profiter longtemps de mes fenêtres de ce spectacle joyeux et coloré

P1070212

l'automne s'en est allé et le jardin va entrer en repos (pas la jardinière !)

mais intriguée par un petit message de Renée qu'on ne présente plus (Jardin d'Entêoulet)

qui constatait  sur sa page FB qu'un rosier non remontant remontait !!!

je suis allée regarder de plus près le Banks et oh surprise!

lui aussi effectue une remontée certes timide , mais remontée tout de même...

banks

 

Croyez vous que nous allons ICI être dispensés d'hiver ?( je sais bien qu'en ce moment les Hauts de France sont enneigés!)

 

Posté par zabal à 10:30 - - Commentaires [23] - Permalien [#]


10 novembre 2017

-2 le matin !

Mardi au lever du jour

en ouvrant les volets

P1090430

 

P1090390

 

 

P1090391

puis en parcourant le jardin

P1090396

P1090398

un arrêt devant le viburnum Saint Kevern

st kevern

en passsant par la piscine

P1090426

un stop sous le noyer

noyer

et aujourd'hui clap de fin !

les feuilles du noyer sont passées en mode "cuir ciré" comme l'a dit si joliment Maryse

P1090431

 

 

Posté par zabal à 07:00 - - Commentaires [26] - Permalien [#]

18 octobre 2017

Et alors comment va ce jardin de pierres ?

Les pierres vont bien...

elles ne souffrent ni du chaud, ni du froid et elles se patinent tranquillement !

17 octobre2017 (2)

quant à leurs amies les plantes

elles se portent comme un charme

voyez par vous même !

depuis mai 2017

17 mai 2017

 

 

12 juillet 2017 (2)

12 JUILLET 2017

10 aout 2017

8 AOUT 2017

17 octobre2017

P1090232

oups ! j'aurais pu passer la tondeuse avant de prendre la photo !!

A vrai dire, je n'en reviens pas car je ne suis pas habituée à une telle d'exhubérance en si peu de temps !

Je soupçonne fort les 3 tonnes de gravier déposées en guise de paillis d'y être pour quelque chose

en tout cas, ce n'est pas ABSOLUMENT  l'arrosage.

Ce massif a fonctionné en totale autonomie pour la plus grande satisfaction de la jardinière!

Certes, l'été 2017 n'a rien eu à voir non seulement avec l'été 2016

(où là j'avais tout de même arrosé le peu que j'avais planté)

ni surtout avec les jardins du midi. Une pensée pour Aline

Les plantes n'ont pas été choisies pour leur originalité mais bien  pour leur efficacité

et majoritairement achetées aux senteurs du quercy et ou à la criste marine ( reprise assurée !)

on trouve donc pêle

 lavandes, cistes, abélia, viburnum tinus,phillyrea angustifolia et latifolia,Pistachier lentisque et terebinthus,

teucrium chamaedrys, flavum et fructicans (une merveille les teucrium!), euphorbes characias et myrsinites

gaura, népata, romarin, héliantheme (the bride) erigeron ,achillées,  perovskia,  lonicera

des graminées,

P1060968

achnatherum calamagrotis ou stipa calamagrostis

P1070026

Andropogon scoparius "prairie blue" (les jardins d'Arhada)

bupleurum

bupleurum fructicescens ou bupleurum épineux

 

teucrium

teucrium chamaedrys

pistachier therinthe

Pistachier terebenthus qui va prendre de belle teinte d'ici peu (caduque néanmoins)

 

xxx

cassinia retora ward silver  ou buisson sucre

 

 18 mois

 avril 2016

P1050488

final

octobre 2016

8 OCTOBRE 2016

 17 octobre 2017

17 OCTOBRE 2017

Pour celles et ceux qui voudrait retrouver l'aventure du dénouement  de l'intrigue minérale 

 le schéma a été respecté !

schéma général

 

 

Posté par zabal à 11:30 - - Commentaires [31] - Permalien [#]

17 septembre 2017

Une fois n'est pas coutume

Généralement, je ne fais jamais de reportages sur les jardins visités, non pas par volonté de ne pas les partager avec vous mais uniquement par souci de ne pas dévaloriser  par des photos qui ne seraient pas tip top,  des jardins ouverts au public. Mais revenant d'un séjour en Forêt Noire, (en lien le programme complet du voyage!) je vais faire une exception,  parce qu'on ne voit pas très souvent ces jardins sur la blogosphère et que cela peut donner des idées de voyage à certains.

Basés à Fribourg,

Freiburg

Nous avions au programme la visite d'une bonne dizaine de jardins dont deux pépinières top :

La  Pépinière Schwartz à Bodersweir dotée d'un magnifique jardin de présentation

P1080958

pepiniere schwartz

P1080953

L'usage des graminées est plus répandu que chez nous !

 

conifères

des conifères en veux tu, en voilà ... j'en connais qui aurait craqué !

Quant à la seconde, c'est une petite pépinière de vivaces, totalement artisanale,  remplie de pépites où tout est produit sur place à partir de "petites graines". La qualité des vivaces que propose E. Hügin n'a d'égale que sa compétence et sa gentillesse.On se prendrait à envier nos amis de l'est qui peuvent juste traverser le rhin ou aller à Schoppenwhir !

hugin

Le miscanthus n'a pas encore de nom : on lui a suggeré "rouge de bordeaux!"

Un peu frustrant tout de même quand on voyage en avion ! je n'ai pas su résister pour des plantes que j'étais certaine de ne pas trouver dans le sud ouest :  Vernonia Hybride, Eriogonum, et Solidago rigida ( en voulant vous les montrer en fleur je trouve à peine de photos sur la toile... cela fera donc l'objet d'un article l'an prochain quand tout aura poussé et fleuri et peut être l'occasion de me lancer dans le SOL d'Isabelle pour partager ces merveilles !)

IMG_1456

Eriogonum

Autre curiosité, ce sont les " bauern garten " que je traduis par "jardins paysans"

dans lesquels les fleurs cotoient les légumes

P1090002

IMG_1469

bauerngarten1

P1090060

Les fermes sont tellement isolées qu'autrefois certaines avaient même une chapelle privée ..

 

Un jardin somptueux :  Landhaus Ettenbühl à Bad Bellingen

Sur une superficie de 4 hectares, ce jardin, dont l’origine remonte à une trentaine d’années, était un jardin de ferme, privé. Il n’a été ouvert au public qu’en 1999. On y découvre plusieurs thèmes : le jardin de cottage, la chambre des pivoines, la pergola, le jardin bouquetier, le jardin d’herbes, le jardin de buis, la roseraie avec plus de 400 roses anciennes et modernes, les écorces décoratives, les feuillages d’automne, et tant d’autres…

 

ettenbuhl

 photo de la publicité du jardin

P1090024

delphinium

P1090045

P1090055

 

 

Un jardin d'un extrème raffinement , celui d' Hans-Jörg HAAS à BLEICHHEIM

P1080979

P1080992

Parfois l'espace est compté et à flanc de coteaux ( oups! les genoux des jardinières !) 

P1090083

IMG_1472

mais cela n'empêche pas de faire des jardins ravissants

P1090003

P1090010

P1090001 (2)

Le clou du voyage était la visite de l'ile aux fleurs de Mainau sur le lac de Constance ... à cette époque de l'année, ce sont les dahlias qui ont la vedette : 12 000 en 270 variétés... un immense ruban de couleur sauf qu'il pleuvait tellement que je n'ai pas pu prendre de photos. Je remercie donc une amie de voyage (qui elle,  accepte de prendre un parapluie ) de m'avoir confié les siennes !

Mainau

 

IMG_4690

 

Comme vous pouvez le constater, le beau temps était en option.....

cela se voit sur les photos qui manquent de lumière !

En passant je salue le professionnalisme de l'Agence Flecher

spécialisée en voyage de jardins qui nous avait organisé notre séjour !

Posté par zabal à 21:00 - - Commentaires [18] - Permalien [#]

12 août 2017

Quand on aime,

on ne compte pas

ce sera donc variation sur un même thème

en long, en large et en travers !!!!

de la frise qui borde le long de la maison

Hydrangea paniculata lime light, unique, vanille fraise

Anémone du japon "hupehensis preacox"

Persicaire affinis ex Polygonum affine

 

Longue floraison,  encore joli une fois défleuri

 c'est tout ce que j'aime !

P1080852

P1080854

 

P1080808

P1080839

P1080838

 

 

P1080855

P1080837

P1080834

Posté par zabal à 07:00 - Commentaires [10] - Permalien [#]

06 juillet 2017

Distribution des prix

J'aurais bien aimé pouvoir participer au petit jeu si sympathique initié par Marie Claude ,

sauf qu'ici, il y a déjà plus d'un bon mois que les roses ne sont plus de saison

alors qui récompenser en ce début de juillet ?

 ce mariage bleu safran des perovskia et achillée terracota ?

 

bleu safran

TERRACOTA

ou celui bleu pourpre de la lavande Hidcote Blue et des lysimaques

qui ici ne font pas les folles et restent sagement à la  place attribuée?

P1080366

si le prix du blanc existait , il serait décerné aux Annabelle avant la pluie

P1080300

quant à celui de la couleur

aux boules azurées des échinops ?

P1080415

ou à l'orange flamboyant des hémérocalles ?

P1080298

celui de la distinction irait assurément aux agapanthes

AGAPANTHE

c'est en bleu que je les préfère,  mais probablement en raison de l'exposition du jardin (Nord) ou

alors peut être parce qu'il n'y en a pas assez pour faire masse,

je trouve qu'elles ne ressortent pas comme je le voudrais

sauf peut être en accompagnement du physocarpus "diabolo"

P1080411"

 En faire des plans larges n'aurait servi à rien, on ne les voit pas !

du coup, pour remplacer un petit groupe d'iris qui défleurissement vraiment trop mal et

qui sont tout aussi moches une fois coupés, on va la jouer en blanc

car ici le blanc pour les mêmes raisons d'exposition tranche sur tout !

blanche

le prix de la bonne nouvelle à Anthony Bullivant

Plus de peur que de mal pour lui  : j'avais vraiment craint que soit comprise sa floraison en raison des gelées d'avril, mais ouf, il n'en est rien.. il a encore gagné du terrain cette année, si bien que l'hydrangea ayesha ,imprudemment planté à son pied est totalement englouti dans la masse des fleurs ... vous ne voyez rien ? c'est normal, il faut avoir le nez dessus pour apercevoir une tête ressemblant au lilas

ANTHONY BULLIVANT

Prix de la résistance à la chaleur aux heuchères et en particulier à celle ci, venant du Jardin d'Entéoulet,

outre le plaisir d'avoir un petit bout du jardin de Renée, je la trouve superbe au soleil couchant

(j'ai perdu son petit nom... du coup c'est l'Heuchère Renée...)

HEURERE RENEE

 Prix de la plante prometteuse au Teucrium hircanicum ouGermandrée iranienne

Vous savez, c'est le genre d'achat que l'on fait un peu au hasard dans une foire aux plantes et

comme souvent avec les plantes de la pépinière "les senteurs du quercy"

dont je ne peux que recommander la qualité et la diversité de la production

le hasard fait bien les choses !

P1080286

 

Tout de même une petite récompense à Rosier de Recht qui à la faveur de la bonne pluie de la semaine passée fait,

et c'est bien un des seuls, une remontée inattendue en ce début juillet

 

ROSIER ALICE

 enfin le prix du jury est décerné à l'unanimité

(pas difficile quand le jury ne se compose que de la jardinière de Rouge Cabane!!!)

à la pluie de la semaine passée

qui a requinqué le jardin et surtout fait reverdir l'herbe

P1080434

Chic ! je vais pouvoir tondre !!

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Posté par zabal à 16:00 - - Commentaires [21] - Permalien [#]