ROUGE CABANE

10 janvier 2022

Résumé des mois précédents

Aujourd'hui, cela fait exactement 7 mois qu'a été écrit le dernier message ... Rien ne justifie vraiment ce long temps de silence  si ce n'est qu'il ne s'est pas passé grand chose dans le jardin de Rouge Cabane, où du moins rien qui me motivait vraiment à écrire de nouveaux billets, car désormais, le jardin ne connaît plus de bouleversements majeurs. Pourtant, et pour me faire bien mentir, alors qu'en juin, je me préparais à la sécheresse comme les étés précédents, les tuyaux d'arrosage et les arrosoirs sont pratiquement restés au chômage et cela tombait bien car j'ai eu d'autres activités cet été et peu de temps et d'énergie pour transbahuter de quoi arroser...

En quelques photos, voici donc un petit résumé de ces 7 derniers mois

fin juin ...

la végétation profitant des pluies de juin envahit le tour de la maison

30 juin 2021

Juillet

l'Eucalyptus " France Bleu" planté en automne dernier pour accompagner l'Acer "fire Glow"  ,

21 juillet 2021

 les perovskia et fenouils plus habitués à cohabiter avec un tapis en mode paillasson

n'en reviennent pas de voir autant de vert

21 juillet 2021-1

Août ...

Photos prise par Marie Chardon, en visite  quelques jours  qui n'a pas beaucoup profité de la table 

les repas se prenant essentiellement en intérieur pour cause de pluie

là encore, une première en été

5 aout 2021

J'insiste sur le vert de l'herbe ....

comme quoi, je repasserai pour le "dernier vert" pronostiqué en juin

DSCN9611

Mi- Septembre

la Cortaderia " spendid star" plantée il y a plusieurs années , 

Kdo des jardiniers  de "au gré du jardin" fleurit pour la première fois

trop contente !

P1190176

foisonnement au pied de la maison mais pas que car cet été, de crainte qu'un un épisode de sécheresse

vienne gâcher la fête, je me suis abstenue de jouer de la cisaille pour éviter brûler les végétaux fraîchement taillés

précaution inutile , puisque de sécheresse, il n'y a pas eu .....

P1190186

Octobre novembre

La vedette de cet automne fut le Viburnum Saint Kevern

qui a gratifié le jardin et sa jardinière de ces couleurs flamboyantes d'octobre (ici photo du 12 octobre)

12 octobre 2021

à novembre (photo du 5 novembre)

P1190740

22 octobre 

22 octobre 2021

29 octobre

29 octobre 2021

3 novembre

3 novembre 2021

 

Cahier des chargé respecté par l'Euonymus alatus qui a pour mission d'éclairer les Laurus Otto Luyken ,

sauf que les années précédentes, perdant  ses feuilles dès août , l'effet était quelque peu loupé

'30 octobre 2021

de la couleur encore le 12 novembre

P1190775

Décembre

premiers frimas

P1190887

P1190888

2 janvier

La première photo de l'année pour vous souhaiter une belle et heureuse année

P1190924

j'emprunte à une amie ces quelques mots

Toutes les fleurs de l’avenir se cachent dans les petites graines d’aujourd'hui.

      Bel espoir à tous pour l’année 2022

 

 

Posté par rougecabane à 20:00 - Commentaires [30] - Permalien [#]


11 juin 2021

Un dernier vert avant l'été

Avant que la chaleur,  qui s'est installée depuis le début de la semaine,

vienne inexorablement

repeindre le jardin en couleur paillasson ...

Profiter de tout ce vert

Avec un mois de mai exceptionnellement frais et pluvieux,

espérons que le jardin a fait quelques réserves !

on peut toujours rêver !!!

Alors quelques photos souvenir à regarder au cœur de l'été

quand le moral sera inversement proportionnel aux températures

P1180374

P1180389

P1180390

P1180391

P1180393

P1180400

P1180402

P1180385

P1180380

P1180386

P1180397

 

Posté par rougecabane à 23:00 - Commentaires [27] - Permalien [#]

01 mai 2021

Avril 2021 , peut mieux faire !

Avril démarrait  et ouvrir les volets le matin était un plaisir renouvelé

le cercis et les viburnum , stars du mois entamaient leur floraison

P1180131

la glycine d'une propriété voisine n'avait jamais été aussi somptueuse

P1180119

trois matinées de gel autour du 10 avril ont stoppé net cet élan prometteur

le jardin orienté nord est , agréable en été, a pris de plein fouet ces quelques degrés en dessous zéro

évidemment, il s'en remettra et les feuillages grillés vont repartir

mais en ce qui concerne les floraisons, notamment celles des viburnum c'est loupé pour cette année

IMG_5654

 

18 avril 2020

P1160176

23 avril 2021

P1180193

mais où est passé le blanc ????

quant aux  roses , on en parle même pas ...

Banks a gelé et les autres n'ont pas encore pointé le bout de leur nez

il me faut donc oublier les scènes si gaies de l'an dernier


autour du 20 avril 2020

neige d'avril qui porte si bien son nom

P1160282

P1160244

Madame Bérard

P1160224

heureusement, le physocarpus a échappé au coup de gel

P1180154

le sous bois est imperturbable

P1180167

et les persistants de la rocaille résistants

juste espérer que le feuillage du figuier , grillé,  rattrape celui plus tardif de l'albizia

P1180177

alors puisqu'il n'y avait pas grand chose à voir en l'air

j'ai entrepris une petite exploration du sol

quelques !!! brouettes de terre enlevées plus tard

et quelques brouettes de gravier à venir

une nouvelle sculpture minérale a vu le jour

on s'amuse comme on peut quand on est assignée à résidence !!!

IMG_5722

IMG_5723

 

1er mai 2013

 

P1120198

8 ans déjà que je partage avec vous les aventures et plaisirs du jardin de Rouge Cabane

il s'en est passé des choses depuis !

et surtout de très belles rencontres grace à ce blog !

à encore une fois merci à toutes et tous

et en route pour la 9ème saison !

Posté par rougecabane à 11:00 - Commentaires [25] - Permalien [#]

20 mars 2021

Y a comme du printemps dans l'air

Faute d'inspiration, 

et aussi par lassitude de montrer toujours les mêmes scènes

j'ai sauté le billet de février ...

 de tout manière,  copieusement arrosé une grande partie du mois ,

le jardin ne donnait pas vraiment envie de s'y attarder mếme si fidèles au rendez vous

hellebores et bruyères mettaient un peu de gaieté au milieu de toute cette grisaille

P1170986

mais le jardin s'est vite ressuyé et tous les végétaux n'ont,  semble t-il pas trop soufferts

de cette quinzaine les pieds dans l'eau et déjà sous l'action conjuguée du vent et du soleil,

il faudrait presque arroser les plantations de fin d'hiver !!!

 

Alors, comment ne pas saluer ces valeurs sûres qui

fidélement année après annéee endossent leurs habits de printemps

les spirées

se plaisent bien ici, cela tombe bien car je les aime beaucoup

notamment  Goldflame ou Magic Carpet qui apportent cette joyeuse couleur caramel

P1180034

P1180030

Au risque de radoter (si, si j'assume !) j'aime le jaune

alors bienvenue à l'exubérant mahonia qui file allègrement sur ses 30 ans !

P1180025

Les jardiniers  de "au gré du jardin" m'ont  réconcilié avec les photinia

" pink crispy "

P1170981

un peu discrète mais cela fait son charme

 " céanothe thyrsiflorus "

 P1180031

Quant à lui , je ne sais dire pourquoi, je suis un peu  - beaucoup- réservée

(je me demande bien encore pourquoi je l'ai acheté)

même s'il met une touche de couleur bienvenue

" Loropétalum Fire dance"

et en plus il a  bien du mérite car il n'aime guère le calcaire

P1150775

 

P1180069

 

 

 Porte d'entrée vers le sous bois, exhubérant à ce moment de l'année

P1180036

 

P1180043

jolie rencontre avec une pervenche , originale dans son colori ,

cadeau du jardin de Saint Avit

et de la " spirée white gold "

P1180014

 

P1180053
 

réussite spectaculaire du photinia " Crunchy " ,

planté , il y a deux ans, parce qu'il resemblait aux ilex peu compatibles avec le calcaire

si bien que je viens d'en éparpiller deux autres dans le sous bois

P1180011

 

P1180013

 

 Mars , c'est également la belle promesse du fleurissement embaumé du

 " viburnum carlesii "

 

 P1180071

Réjouissons nous ! le printemps est là

 

Posté par rougecabane à 12:00 - - Commentaires [35] - Permalien [#]

25 janvier 2021

Changer pour que rien ne change *?

Devinette

Entre ces deux photos, prises à un an d'intervalle, voit on un quelconque changement ?

A première vue , Non , et c'était  bien l'effet recherché

car ayant choisi des végétaux bas afin de ne pas me  sentir enfermée dans ce jardin

P1150429

janvier 2020

janvier 2021

P1170968

j'apprécie également ce large espace respiration entre les différents massifs

P1150816

sauf que si jusqu'en mai , tout va bien ..le vert domine

P1160055

Les choses se gatent sérieusement à partir de juillet , et même, si je sais ,

qu'ici  c'est notre lot et qu'il faut bien faire avec ,

j'ai du mal avec cet immense paillasson jaune où comme le dit si bien une jardinière de Dordogne,

on à l'impression de marcher sur des chips

fin d'été douloureux

alors que faire ?

arroser ... 

hors de question , l'eau un bien trop précieux pour  juste satisfaire une autre de mes "petites obsessions"

supprimer l'herbe comme dans beaucoup de jardins méditerranéens 

(ici jardin de l'Hotel Muse : création de Sophie Agata)

600

sauf que le paysage ne s'y prête absolument pas

couper la poire en deux ? ...

garder l'herbe  tout en  réduisant un l'impact visuel du paillasson en été ?

changer sans réellement changer

alors work in progress

au travail

pas étonnant que l'herbe se dessèche si vite.. à un fer de bêche , on est sur la roche

work in progress

 

et volià ! cet été, il y aura environ 30 m/carré de paillasson en moins

P1030877

 les deux chevrons noirs vont disparaître quand  auront poussé

la ligne de  Centaurea bella (senteurs du quercy)

pas prévu au départ :  élargissement du massif du puits d'environ 2 mètres

afin de  réequilibrer  la perspective

les plantations sont en cours dans l'espace libéré

(abelia confetti , photinia nain,  spirée gold flame, ligustrum chinensis , céanothe, iris)

rien de bien original mais au moins, je suis certaine que cela va pousser

réalignement

en attendant l'été, profiter d'un matin frais

un peu de blanc

et pendant ce temps là , sous mon nez

surtout ne pas  se gêner !

ne pas se gêner

 

*"Il faut que tout change pour que rien ne change" réplique du prince  de Salina dans le Guépard ( Di  Lampédusa)

Posté par rougecabane à 12:30 - - Commentaires [25] - Permalien [#]


19 décembre 2020

Sans regret

BYE BYE 2020

 

Janvier

Tout allait bien ! Ce qui se passait là bas paraissait si loin

P1150538

 

20 février

tandis que que le monde commence à trembler

le jardin s'éveille

P1150735

 

17 mars

 cette pivoine qui fleurit avec un mois d'avance ne sait pas que cette année,  personne ne la verra

hormis la jardinière de Rouge Cabane,

P1150769

 

4 avril

en ouvrant ses volets, la jardinière a une année de plus

souffler toute seule autant de bougies , c'est ballot !

P1160016

 

11 mai

un périmètre de 100 Km ?

autant rester dans le jardin, où il y a beaucoup à faire

P1160601

 

2 juin

"le retour des jours heureux"

les parcs et jardins sont ouverts à nouveau

juin

 

11 juillet

l'exception n'est plus la règle

P1170037

 

Août

 chercher un peu de fraîcheur

P1170247

23 septembre

Bordeaux en zone rouge

Rouge Cabane en zone bleue

zone rouge septembre 23

28 octobre

Bis repetita

s'occuper du jardin à plein temps

reconfinement

 

15 décembre

ouf !!!

j'en avais assez qu'elle vive toute la journée chez moi

et qu'elle ne me laisse pas tranquillement jouer avec les boules du sapin

deconfinement 15-12

Les années précédentes, c'est chose facile que de souhaiter à toutes et tous

de  "Joyeuses Fêtes de fin d'année "

cette année , en plus il faut ajouter "  surtout soyez prudent(e)s"

pour mieux  vite retrouver le plaisir des foires aux plantes ,

les visites de jardins

des échanges "en vrai" entre jardinier(e)s

 

Posté par rougecabane à 07:30 - Commentaires [31] - Permalien [#]

20 novembre 2020

Quatre saisons

 

L'an dernier, tout comme en 2018,

le 20 novembre

en ouvrant le volets, le jardin était voilé de blanc

mais cette année, où décidément  tout est bouleversé

j'ai pris mon repas sur la petite table rouge

qui a migré pour la "mauvaise " saison devant la maison.

  A l'abri du vent à 13 heures, il faisait 22 degré...

 

P1170844

cette douceur automnale a été propice à quelques réaménagements

notamment dans le massif en demi lune qui est au centre du jardin

et qui pour l'occasion s'est vu baptisé "massif des 4 saisons "

Visible de toutes les pièces de la maison,

P1160637

l’idée est d'avoir un massif agréable aux 4 saisons

fleuri en été , garni en hiver

joyeux au printemps et coloré en automne

Si le printemps n'est jamais un problème ici

j P1160868

P1160283

P1160677 

P1150988

 les choses se compliquent un peu depuis quelques étés

certes les boules bleues des echinops sont les bienvenues au 14 juillet

P1170090

les stipa, gaura, fenouil et autres perovskia apportent du flou

P1170151

mais les aster, anémones du japon et acanthes qui habillent ce massif sont vraiment à la peine,

il faut dire que là comme ailleurs, la roche affleure ...

Cette sécheresse à répétition  rejaillit forcement  sur l'automne

on est loin désormais des masses d'anémones du japon comme il y a quelques années

P1040487

leur feuillage  qui grille au cours de l'été, est une véritable désolation visuelle autour du 15 août

même si elles se requinquent un peu en automne,

P1170802

 

IMG_5337

 

alors allez  zou ! on supprime une grande partie des anémones et on les remplace par

encore plus de  perovskia, des fenouils bronze (excellent pour les machaons) et des tulbaghia

P1170089

 

Vient l'hiver qui va finir par devenir ma saison préférée

les persistants jouent pleinement leur rôle

P1150520

les hellebores assurent le spectacle, de même que les bruyères

P1150664

P1150564

mais malgré tout le massif est encore trop vide

P1150493

alors afin de combler les trous , quelques persistants bien robustes viennent de rejoindre leurs petits camarades ...

teucrium fructicans et sencio greygii pour apporter un peu de douceur visuelle,

un punica grantatum nana pour mettre une petite touche de doré à l'automne

des phillyrea  , un abelia kaleidoscope pour tenir compagnie aux bruyères ...

je vous laisse jouer à "mais où est charlie" pour retrouver tout ce petit monde

 

P1170851

 

les journées sont courtes

P1170836

cela me donne bonne conscience pour me réfugier  tôt au coin du feu

après une séance de trous

entre le rocher !

 

 


 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Posté par rougecabane à 20:00 - Commentaires [19] - Permalien [#]

28 octobre 2020

Rendez vous manqués

Généralement, j'essaye de vous donner rendez vous une fois par mois

plutôt autour du 20 , sauf que ce mois ci , c'est un peu loupé

car , patatra, mon APN m'a scandaleusement lâché au mauvais moment 

et  j'ai beau faire, je n'arrive pas à grand chose avec mon téléphone portable

surtout quand de plus, le soleil n'a pas daigné honorer  de sa présence ces dix derniers jours

(non , on ne se plaint surtout pas !)

mais là encore , un rendez vous de manqué !

IMG_5392

 

et les couleurs, sont elles, elles , au rendez vous ?

pas autant que je le voudrais

surtout au regard des flamboiements dans certains jardins

(et pas qu'en Normandie ....)

Mais comment d'ailleurs pourrait il en être autrement alors

que le sol calcaire de ce jardin n'est pas franchement hospitalier pour les feuillages colorés

si bien

le parrotia se sent un peu seul

 

IMG_5406

d'autant plus que son copain  voisin l'amélanchier

lui a déjà faussé compagnie

et que l'érable champêtre en fond ne semble pas décidé à virer de couleur

IMG_5344

 mais comme en matière de couleur j'ai appris à  savoir de me contenter de peu

petit lot de consolation

le physocarpus golden nugget

IMG_5397

l'euonymus red wine et le cornus alba elegantissima

(au dessus un érable negundo qui perd ses feuilles sans se couvrir d'or comme chez Ingrid)

IMG_5398

le cornus eddi'es white wonder qui refuse de grandir !!!

IMG_5393

le lagerstroemia tardiva

IMG_5395

 

alors tant pis pour ces rendez vous manqués en cette fin d'octobre,

on essayera de se rattraper plus tard

(les réclamations pour la très mauvaise qualité des photos sont à adresser à l'APN défaillant )

 

Posté par rougecabane à 08:00 - Commentaires [14] - Permalien [#]

22 septembre 2020

Bienvenue à l'automne

Pouvoir enfin tourner la page de presque trois mois sans eau et surtout de deux mois

sans réellement jardiner tant il faisait chaud 

car faire des arrosages d'urgence  ou  ramasser  les feuilles desséchées, seules occupations cet été, 

pour moi,  ce n'est pas jardiner ..

Alors si le calendrier ne l'indiquait pas, le fond boisé du jardin serait là pour nous avertir

que l'automne est enfin  arrivé et avec lui un peu de pluie

(un frêne qui prend toujours tôt ses belles couleurs)

P1170551

P1170608

autre  signal que celui donné par les sedum qui , je le sens, sont promis à un bel avenir 

du coup, il va peut être falloir que je retrouve les étiquettes parce que là je ne sais plus qui est qui

à part celui qui tient compagnie à la graminée

P1170556

P1170558

P1170560

 

P1170521

sedum "hab grey"

qui se fait encore bien discret  derrière les lavandes

P1170577

Dans le massif du puits,

de face et de profil

le pyracantha "sparkler"qui commence à prendre beaucoup d'ampleur

P1170615

(notez l'état de l'herbe)

P1170605

surveillé par un aster , cadeau d'un ami jardinier

P1170622

P1170624

et qui cache l'eriogonum allenii

dont l'intérêt est d'être bien  robuste et de fleurir longtemps

P1140125

de loin et de près

la rivière sèche 

qui n'a de sèche que le nom 

car les végétaux se sont bien adaptés et ce n'est pas là le plus compliqué cet été

peu d'arrosage pour un bel effet en fond de terrain !

 

P1170616

P1170568

 

P1170591

et maintenant yapuka attendre que la pluie fasse son effet ...

et au cas où, le jardin aurait oublié ce qu'il doit faire ,

je lui demande juste de redevenir comme cela

P1160547

 

Posté par rougecabane à 19:00 - - Commentaires [34] - Permalien [#]

30 juillet 2020

C'est toujours la même chanson !

Si le titre n'était pas déjà pris, je pourrais moi aussi poser  la question " c'est encore long l'été? " mais j'ajouterais " sans eau"

Notant depuis quelques années  mes activités journalières au jardin , je sais que la dernière pluie date du 17 juin (2020 quand même !!! il ne faut pas exagérer)

Alors oui c'est la même chanson que les étés précédents , exception faite de l'an passé où le jardin avait bénéficié de 3 belles journées de pluie, bien espacées de surcroît,  qui l'avait maintenu en forme ....

le jardin qui arrive à tenir bon jusqu'aux environs du 14 juillet,

 

P1170085

s'étiole inexorablement  jusqu'en septembre, voire octobre  et comme ( il n'y a pas assez de place en réanimation), moi aussi, je fais du tri, et fais  le choix de n' arroser que ce qui est vraiment indispensable  (même si j'y passe néanmoins un certain temps par jour car je le fais à l'arrosoir pour mieux mesurer les quantités).

Sauf qu'année après année, la liste de ce qui est indispensable s'allonge..car même les ultra résistants ont désormais  besoin d'être soutenus de temps à autre !

Et que dire de tous les espaces de circulation et de respiration qui sont en mode paillasson !!! 

Ce n'est pas demain que je vais pouvoir écrire : "posé sur un tapis vert mettant en valeur les floraisons, le jardin ....blabla bla...)

mais que faire ? je ne connais pas la proportion de l'herbe par rapport à la surface totale mais je dirais bien à vue de tondeuse 2500 à 3000m2... Impossible donc de lui substituer quoi que ce soit d'autre ... et encore, heureusement qu'une partie du jardin n'est plus tondue  !

alors comme tous les ans, je prends mon mal en patience

 pour éviter de montrer cela  ( vous avez vu, j'utilise des tuyaux jaune, les verts contrasteraient trop !!)

P1170190

voici  donc quelques plans rapprochés de celles et ceux qui sauvent comme tous les ans la mise ...

Anthony Bullivant qui cette année n'a pu bénéficier de la manne céleste de la gouttière ...

heureusement le point d'eau est juste à côté

mais sa floraison ve être éphémère ... il n'est pas calibré pour 39° à l'ombre

P1170153

les Annabelle sont passés au vert en quelques jours

P1170025

 

P1170200

Dans le sous bois , où la fraîcheur devient toute relative,

j'assume les tournées d'arrosoirs pour garder  les 3 pieds d'Hydrangea Hayes Starbust

 

P1170187

P1170247

P1170248

un mélange que j'aime bien " miscanthus sinensis variégatus et physocarpus"

P1170045

tout comme celui ci

fenouil bronze et perovskia

P1170089

ou celui là

on ajoute juste des echinops

P1170090

en résumé, s'il n'y avait pas les fenouils, les physocarpus et les perovskia...

pour donner un semblant de dynamisme aux massifs

 je me demande bien à quoi ressemblerait l'été

 

Le jardin va  supporter l'été , une fois de plus,  grace aux heures d'arrosage et au choix des végétaux résistants mais cette année, j'ai tout de même une inquiétude quant à la survie d'un  noyer planté à l'entrée du jardin dans les années 90  (celui à côté de la piscine, devant avoir trouvé plus de fond, ne se porte pas trop mal)  qui s'est déja  délesté dans le gravier du jardin de pierres d'une grande partie de son feuillage ....

P1170245

et hélas , c'est de la taille en transparence naturelle

S'il venait à disparaitre, le jardin ne serait plus protégé des regards des passants (heureusement fort peu nombreux ) circulant sur la petite route, et je n'aurais plus l'espoir de voir un autre arbre devenir aussi grand !

Pour le moment, rien ne bouge sur la parcelle voisine et la maison annoncée l'an dernier n'est toujours pas arrivée ...

tant mieux pour le répit!

Je pourrais faire un copié collé de tous les messages de juillet/ août depuis 7 ans , puisque les causes produisent les mêmes effets

alors cette année, ce billet va servir pour juillet et août, sauf si par chance la pluie ravivait le jardin !!!

bel été à vous toutes et tous  et soyez très prudents !

 

Posté par rougecabane à 18:30 - - Commentaires [26] - Permalien [#]