Tout comme certains achètent des bouteilles de vin pour l'étiquette, j'ai beaucoup acheté les rosiers uniquement pour leur nom en privilégiant celui des dames au nom suranné ... Madame Alfred Carrière, Mme Issac Pereire, Mme Grégoire Staechlin, Mme Louis Lévêque, Mme Bérard ( une époque où sans prénom, elles s'effaçaient derrière ceux de leurs maris....)

Mais qui étaient donc ces dames qui ont inspiré les rosiéristes...Mme Bérard me dit- on était la bonne amie de Victor Hugo... quant aux autres, je ne sais, mais il me plaît de les imaginer délicates, au teint diaphane, en robe de mousseline et capeline ….

Quant à Mme Berard,

 

P1040982photo 2012

Elle est issue de Mme Falcot x Gloire de Dijon. Obtenteur Levet,1872...Hauteur 3 mètres. Remontant.  Les boutons allongés s'épanouissent en des coupes amples et imbriquées à la délicate fragrance. Les fleurs se signalent par l'originalité de leur couleur saumon se teintant vers le centre de jaune cuivre, qui les revêt entièrement lors qu'elles sont à l'ombre.

L'arbuste, revêtu d'une excellente frondaison vert foncé

P1120285

résiste au froid et croît énergiquement ( source:  Roses Jardins MT Haudebourg).

Traité chez Rouge Cabane en grimpant,

P1120305

il est si vigoureux, que j'ai du le tailler fortement cet hiver car il avait fini par faire ployer la structure sur laquelle il prend appui.