Je souscris pleinement  au propos pertinents  de Lydie concernant les feuillages verts

qui plantés en masse, 

s'ils sont de taille, de couleur et de formes similaires ne ressortent pas.. 

chez Rouge Cabane avec une problématique différente

le résultat est identique...

Bordé d'un bois qui ne m'appartient pas et

dans lequel je ne peux donc  intervenir

 le jardin est, à cette époque de l'année, totalement  écrasé par la masse

omni présente de cette barrière vert sombre

C'est particulièrement flagrant pour la rocaille qui tire son épingle du jeu au printemps quand les arbustes sont en fleurs

 

P1140792

 

 

mais qui cette époque de l'année est une

masse verte noyée dans le vert du rideau d'arbres

dans laquelle aucun des arbustes ne ressort...

VERT (2)

 

Pour dynamiser cela, j'avais misé sur des sauges uliginosa, des verbena bonariensis s'intercalant entre la rondeur des arbustes ,

des anthémis et  des agapanthes dans les pots 

mais le résultat s'avère très décevant....

ces couleurs  bien trop fades (sauf finalement le blanc des anthémis )

disparaissent totalement dans cette masse de vert ...

Comment redonner du dynamisme?

Comment créer une impression de détachement entre chaque masse de vert ?

Comment obtenir un dialogue entre les plantes ?

A défaut de savoir répondre à ces questions,

une arrivée inattendue ( merci à ceux qui me l'ont offert !)

est venue fort opportunément  créer une petite ponctuaction de couleur

 

hisbicus coccineus

P1000269

P1000413 (2)

(et une de plus à soigner en arrosage !!!!)

Peut être une piste à creuser...ne pas hésiter à jouer sur les couleurs chaudes

P1000403 (2)