Quand je vois le jardin si plein de dynamisme,

jardin

massif

 

P1050143

laurier portugal

j'oublie l'été 2015 :

l'herbe en mode paillasson

les plantes assoiffées, avachies ...

les aller et retour incessants avec un arrosoir à chaque main

tout en espérant , le pire n'étant jamais certain, que l'été à venir

ne nous laissera pas le même souvenir cuisant

Mais pour le moment, le jardin qui lui aussi, a oublié ce qu'il a vécu

se prépare pour le grand show printanier

 

les fleurs de l'érable qui se balancent doucement sous l'effet de la brise printanière

erable

le mahonia exhubérant qui fait toujours son effet

mahonia

la pivoine arbustive particulièrement précoce cette année

pivoine arbustive

la rocaille qui commence à prendre ses aises

rocaille1

 

rocaille

la promesse d'une belle floraison pour le viburnum carlcephalum qui

revient de loin.. le porte- greffes (viburnum lantana ) avait sournoisement pris le dessus sans que je m'en rende compte

et commençait à l'épuiser : une taille radicale du porte- greffes a tout remis en ordre

viburnum carcephallum

l'amélanchier tout en finesse

amelanchier

le chimonanthe praecox farceur.. planté depuis 20 ans, il n'a jamais voulu fleurir

 

chimonanthe

un nouvel arrivant au jardin

le photinia "marble pink"

on ne devrait jamais dire "fontaine je ne boirai pas de ton eau",

vu, trop vu, j'avais toujours refusé d'accueillir un photinia au jardin

mais le rosier "Madame Bérard" qui débourre si joliment, commençant, vu son grand âge, à faire trop de bois

ce nouveau photinia, moins rouge, que le "red robin" va habiller sa base : ton sur ton

photinia

Chez Rouge Cabane, finalement on aime bien les trio classiques

(Cotonester franchettii, euphorbes robbiae, cognassier du jardin)

trio

 

Alors pour le moment, tout va bien !!! la haine ce sera pour plus tard !