Et si cela devenait vrai ?

ce n'est tant la chaleur de juillet et août qui me font poser cette question

encore que ... car le pic de température de début août ( 38° à l'ombre)

a tellement grillé les feuillages

que les arbres se sont déshabillés anormalement tôt.

Du coup, une nouvelle fois,

je dois me contenter d'imaginer la belle coloration automnale de

l'acer Autumn Blaze

(crédit photo jardiland)

puisque depuis mi août toutes les feuilles sont à terre

dommage, car sur la photo,il en jette !

erable-de-freeman-autumn-blaze-r-1484755-2

idem pour l'amélanchier qui était déjà en mode automne le 10 août

IMG_2637

 

cette interrogation concerne bien ce déficit de pluviométrie qui

pour la 3ème année ans tend à devenir la norme de septembre.

si cette  météo  s’annonce très favorable pour la viticulture bordelaise,

qu'en dire pour le jardin de Rouge Cabane qui avait tant espéré recevoir  les quelques millimètres d'eau

auxquels, en septembre, il était habitué il n'y a pas encore si longtemps

et qui lui permettait d'oublier bien vite les affres de l'été..

Je ne ferai donc pas la liste des floraisons avortées...mais je suis particulièrement

déçue de ne pas voir s'épanouir les anémones du japon qui sont de toutes les fleurs, celles que je préfère.

Heureusement encore une fois les persistants sauvent la mise

P1120238

les berberis ne doivent leur couleur qu'au prix d'arrosages soutenus depuis 3 semaines

P1120256

tout comme ce trio automnal

P1120249

et quand je vois tous ces soleils sur la carte méteo  jusqu'au moins le milieu de la semaine prochaine

je suggère au jardin de vraiment prendre son mal en patience !