nous apprend le diction

Ouf ! on l'a échappé belle

comme il ne pleuvait pas (déjà pas !!!) le 3 mai

( je ne vous demande pas de me croire sur parole ni d'aller vérifier auprès de Météo France)

puisque je peux vous en apporter la preuve en image

car à cette date j'étais dans ce beau jardin-ami ouvert sur un sublime paysage du Périgord

P1050570

 jardin de la Chartreuse de Conty

 

 les noix sont bien au rendez vous, plus encore peut être que les années passées

P1060475

 Pourquoi me focaliser sur des noix, me direz vous ?

Eh bien  tout simplement parce qu'en ce moment il n'y a guère d'autre chose à voir

et que je ne peux montrer ce qui n'existe pas ou plus.

En toute bonne logique ne serait ce pas la période

où les rosiers nous offrent une belle remontée ?

où les solidagos, anémones du japon, asters et autres merveilles de l'automne

se préparent à habiller le jardin?

où le feuillage de l'acer Autumm Blaze

 planté avec amour cet hiver pour sa couleur particulièrement flamboyante en automne

commence à nous enchanter ? Encore faudrait il pour ce faire que toutes ses feuilles ne soient pas déjà à terre...

Hélas, tout ce petit monde est aux abonnés absents.

Je ne vais pas m'appesantir une fois encore sur le manque d'eau... encore que... je me demande bien si ce n'est pas encore pire que l'an dernier où une pluie bienfaisante fin août avait finalement sauvé l'automne. Rien de tel à l'horizon et je sais déjà que les floraisons de septembre sont fortement comprises...

 Enfin  je suis lasse de vous présenter toujours les mêmes clichés

P1060441

P1060438

P1060343

P1060357

alors aujourd'hui pourquoi ne pas vous conter l'histoire du noyer

P1060461

Planté au milieu des années 80

 il a été notre toute première et assez longtemps seule plantation 

Pour la petite histoire donc, nous avions entendu dire que les noyers américains, plus productifs, avaient tendance à supplanter les noyers du Périgord... En souvenir de vacances heureuses dans le Périgord longtemps avant de venir nous installer en Gironde et surtout en bons néo ruraux "bobo" que nous étions alors, nous avions pensé contribuer à la survivance de l'espèce indigène en en plantant un. Avec le recul, je pense que nous avons du bien faire sourire le pépiniériste en lui racontant ce qui nous motivait ...il nous a donc vendu un noyer du Périgord... mais nous étions tellement ignorants en matière de jardinage que s'intéresser à la variété ne nous est même pas venu à l'idée ... si bien que 30 ans après, je serais bien incapable de dire s'il s'agit de "Franquette", "Ronde de Montignac"," Corne du Périgord "....

 

jardin 1992

suivez la flèche rouge... nous sommes en mai 1992. Ce sont les presque débuts du jardin...il faut s'appliquer pour voir la frêle silhouette du noyer

(au fond, un chêne fragilisé par la tempête de 1999 qu'il a fallu abattre en 2005 )

C'est totalement au hasard que nous l'avons planté à cet endroit ..et comme le hasard fait bien les choses, nous avons du sans nous en douter le moins du monde passer entre deux rochers. Les notions de structure, de perspective nous étaient totalement étrangères. Finalement c'est bien l'innocence en matière de jardinage; on ne se pose pas de questions, on ose tout... et en plus bien souvent cela fonctionne...

jardin2000

2000... la situation est encore sous contrôle !

Maintenant son envergure atteint les 10 mètres et c'est bien trop tard pour se poser la question de la pertinence d'une telle plantation.

P1060472

 

Certes, le jardin est loin d'être petit, mais le noyer a pris une telle ampleur et occupe un tel espace qu'il en réduit la perspective. Comme en plus, ce n'est pas un arbre qui accepte volontiers la taille, reste à faire avec. Ces derniers temps, j'ai lu que je ne suis pas la seule à connaître la problématique du développement des arbres ... n'est ce pas Sophie (un jardin c'est tout), n'est ce pas Maryse ( au gré du jardin) mais comment imaginer, quand de surcroît, on est totalement néophite en matière de jardin qu'un jour petit noyer deviendra grand..?

On lui pardonne volontiers surtout aux heures les plus chaudes de la journée ...même si, à en croire la rumeur, l'ombre du noyer serait néfaste pour y faire la sieste ... je respecte volontiers les croyances populaires mais faute de preuves réllement convaincantes, j'use, voire même abuse ces derniers temps, de la chaise longue... et puis d'abord, je ne m'y m'assoupis pas, me contentant juste de lire ...

P1130489

(cliché été  2013 )

 

Pas mal non plus dans ses habits d'automne ?

P1040523

et last but not least, il produit bon an mal an environ 40 kg de bonnes et belles noix..bio de surcroît

à raison de 4 à 5 noix par jour dont les bienfaits sont avérés

  il assure donc sans problème ma consommation annuelle

bref, vous l'aurez compris, j'ai une tendresse particulière pour ce noyer.

 

 

 Psitt !! A celles et ceux qui ont laissé un gentil commentaire sur le dernier message, je réclame à titre tout à fait exceptionnel votre indulgence pour ne pas avoir su trouver le temps et l'énergie d'y répondre...